La Vie des livres
12h51 04  septembre
au coeur des ténèbres
Claire Mazaleyrat
Atmore, Alabama, Alexandre Civico, Actes Sud, 2019 Un récit tendu comme le fil d’un rasoir, entrecoupé d’ellipses comme autant de trous dans la narration. Un homme qui marche entre les champs de coton. L’attente de la mort dans l’un de ses couloirs. La...
11h23 06  juin
La Belle et la Bête
Claire Mazaleyrat
Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, Emil Ferris, 2018, Monsieur Toussaint Louverture Si beaucoup de romans graphiques possèdent cette puissance de créer un univers entier qu’on ne peut quitter sans avoir l’impression de devenir orphelin d’un monde,...
10h58 27  mars
des graines dans le vent
Claire Mazaleyrat
Richard Powers, L’arbre-monde, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Serge Chauvin, le Cherche-Midi, 2018 Le roman est fait des pages qu’un arbre a patiemment élaborées au fil des siècles, et ce roman en particulier est construit autour de la métaphore...
18h40 17  septembre
corps au travail
Claire Mazaleyrat
Mes étudiants de BTS, pour la plupart, travaillent. Le cours ne peut pas être détaché de leurs vies réelles, de leur expérience; il ne l’est pas quand je parle de la Princesse de Montpensier à mes élèves de 1ère STSS, mais il prend un autre sens encore...
21h24 15  février
Un bon fonctionnaire
Claire Mazaleyrat
En première heure, j’ai travaillé sur un extrait de La Vague montante de Marion Zimmer Bradley, complémentaire à une séquence d’argumentation intitulée Plaidoyer pour une répartition équitable des ressources naturelles . Nous avons redéfini le genre...
16h08 14  février
Le groupe, bordel
Claire Mazaleyrat
Principes de solidarité mutuelle et novlangue pédago Nous achevons à une allure vertigineuse l’analyse de deux textes complémentaires à un extrait d’Elisée Reclus : La Morale anarchiste, de Kropotkine, et un article de Murray Bookshin expliquant ce qu’est...
19h44 28  janvier
Préciosité
Claire Mazaleyrat
Ils savent donner une définition super précise de la Préciosité, mais ils n’arrivent pas à aligner trois phrases correctes , conclut une collègue à l’issue d’une semaine d’oraux blancs au lycée. Le constat est partout le même : nous avons doté nos...
20h42 18  janvier
le réel, l’imaginaire et le droit
Claire Mazaleyrat
Le réel, l’imaginaire et le droit. Je traitais un sujet de dissertation avec mes élèves ce matin, qui nous engageait à nous demander quel pouvoir la littérature avait sur le réel. Il était attendu qu’elle éclaire les consciences, et permet donc à long...
15h23 17  janvier
Verte mémoire
Claire Mazaleyrat
Haroldo Conti, La Ballade du peuplier carolin, traduit de l’espagnol (Argentine) par Annie Morvan, La Dernière Goutte, 2018 Disparu dans la nuit du 4 août 1976, Haroldo Conti laisse avec ce recueil de nouvelles et d’Hommages, rassemblés sous le titre...
19h32 30  décembre
autonomie individuelle et force collective
Claire Mazaleyrat
Qu’est-ce qu’on enseigne quand on enseigne la littérature ? Je crois qu’il y a dans l’enseignement des lettres deux objectifs, dont je ne remplis pas beaucoup le premier parce que je n’arrive pas très bien à me détacher des objectifs quantitatifs imposés...
16h46 23  décembre
L’histoire d’un lac
Claire Mazaleyrat
Roman sur la mémoire et l’exil intérieur, sur l’impossibilité d’habiter le présent, Bariloche entremêle deux récits : celui d’un éboueur de Buenos Aires, de son amitié douteuse avec son collègue le Negro et de sa liaison avec la femme de ce dernier, de...
22h02 19  décembre
bulletin conjugal
Claire Mazaleyrat
A la remise trimestrielle des bulletins, les parents se pressent, attendent : le bulletin, certes, mais surtout les commentaires du professeur principal, qui passera un certain temps à redire ce qui est noté, à commenter des appréciations et moyennes,...
11h57 10  décembre
la brûlure du sel sur la langue
Claire Mazaleyrat
Assia Djebbar, La Soif, éditions barzakh, 2017 Roman de jeunesse plein de rage et de désirs, La Soif est paru en 1957, alors que l’Algérie lutte pour l’indépendance depuis trois ans : les émois amoureux d’une jeune algéroise issue de la bourgeoisie francophone...
11h09 10  décembre
penser, trier, classer: sélectionner
Claire Mazaleyrat
La sélection à l’université se prépare bien en amont, d’ou l’urgente nécessité de prendre en charge aussi les luttes des étudiants contre cette sélection. Elle ne les concerne pas eux, elle ne concerne pas nos enfants, elle concerne tout le monde, et...
13h59 09  décembre
Organiser le tâtonnement
Claire Mazaleyrat
Chronique d’un saccage pédagogique Il fallait leur apprendre à faire un plan, aussi structuré que cohérent, riche et pertinent. Un vrai chantier. Organiser sa pensée, ou du moins le tâtonnement : c’était précisément le titre du chapitre de Naissance d’un...
13h45 11  novembre
Les bas-fonds du rêve
Claire Mazaleyrat
Miguel A. Semán, Le Musée des Rêves, traduit de l’espagnol (Argentine) par Nelly Guicherd, la Dernière Goutte, 2017 Parmi les livres essentiels, le Musée des Rêves, paru en octobre 2017 dans sa traduction française, occupe d’emblée une place exemplaire,...
10h58 15  octobre
De la mastication en milieu scolaire
Claire Mazaleyrat
J’ai une obsession, dans mon travail de remâchage et rabâchage de principes éducatifs fondamentaux : je ne tolère pas les chewing-gums. A cet égard, je constate depuis plusieurs années une diversification croissante des techniques masticatoires de mes...
10h02 15  octobre
La Vie est un Songe
Claire Mazaleyrat
Au théâtre de la Tempête un samedi soir. Je compte les élèves, qui font bande à part devant leur panier Macdo, tandis que leurs parents sont attablés un peu plus loin. C’était sympa, cette idée de proposer aux parents chargés de faire des allers-retours...
10h00 15  octobre
STMG mon amour
Claire Mazaleyrat
Parce que cette année je suis l’égérie des séries technologiques, la madone des BTS, la pasionaria du tertiaire, et parce que mes projets manquent de visibilité , j’ai décidé que j’allais rendre visible ce qu’on fait en classe, pas seulement les moments...
12h13 01  octobre
Des châteaux en Bretagne
Claire Mazaleyrat
Arno Bertina, Des châteaux qui brûlent, Verticales, 2017 A travers une l’alternance de voix qui se déploient sur quatre cents pages, se raconte la séquestration dans une usine que l’on veut délocaliser d’un secrétaire d’état par une centaine d’ouvriers...
13h24 15  juillet
Vivre est un plagiat
Claire Mazaleyrat
Marcelo Damiani, Le métier de survivre, traduit de l’espagnol par Delphine Valentin, La Dernière goutte, 2013 Sept chapitres qui constituent autant de nouvelles s’enchevêtrent dans un roman vertigineux, qui joue sur la dualité et la duplicité, la fidélité...
13h12 08  juillet
Kafka sur le rivage
Claire Mazaleyrat
Pablo Katchadjian, Merci, traduit de l’espagnol (Argentine) par Guillaume Contré, Vies parallèles, 2015 Courte fable sans morale sur la soumission et le pouvoir, Merci porte un titre teinté d’ironie : dans une île ou d’anachroniques châteaux kafkaïens...
16h16 06  juillet
Une réponse de la bergère
Claire Mazaleyrat
pour Eric Bonnargent, auteur de Lettre ouverte à ma bibliothèque, Le Réalgar, 2017 Soixante-dix ans, oui, soixante-dix ans de vie commune, à me traîner de ville en ville avec toi, à gémir doucement sous le poids de ta science, à te regarder vieillir en...
10h16 01  juillet
Les mères disparaissent
Claire Mazaleyrat
Claudia Pi eiro, Une chance minuscule, traduit de l’espagnol (Argentine) par Romain Magras, Actes sud, 2017 C’est une histoire de barrière, une histoire de distance. Une chance minuscule que la barrière s’ouvre encore une fois. Une histoire de femme...
20h43 16  juin
Petite musique de nuit
Claire Mazaleyrat
Gilles Marchand, Une bouche sans personne, Les Forges de Vulcain, 2016 C’est à la manière d’un air très vieux, languissant et funèbre, et néanmoins obsédant que commence ce roman de Gilles Marchand, avec cette impression que la douce mélancolie qui nimbe...