Webzine biodiversité
13h56 07  mai
GRAND MIGRATEUR et as de la voltige
Priii priii priii , entendez-vous ces cris aigus et perçants à vos fenêtres, dans les quartiers et les centres-villes ? Ils chassent en bandes, se poursuivent en déferlant au ras des toits et le long des façades des bâtiments. Ce sont des as de la voltige, capables de brusques accélérations...
16h31 25  février
Vraiment blanc COMME NEIGE ?
Aisément reconnaissable avec son pelage blanc, l’ours polaire (Ursus maritimus) est l’un des plus grands carnivores terrestres connus. Mais les apparences sont parfois trompeuses, car ses poils sont en fait translucides et creux C’est la réflexion de la lumière qui les fait apparaître blancs et...
16h51 20  septembre
LE ROI du camouflage
Présent en Méditerranée et en Atlantique, le poulpe commun (Octopus vulgaris) est un maitre dans l’art du camouflage. Vital pour échapper aux prédateurs Cet art combine posture, structure cutanée et couleurs grâce à plusieurs types de cellules de la peau.La taille de certaines cellules pigment...
17h15 14  juin
Laissons vivre NOS PLAGES
Connaissez-vous la laisse de mer ? Cette expression désigne les débris naturels - algues, plantes marines, bois flottés, restes d’animaux, coquillages... - venus s’échouer sur les plages. Dans les lieux touristiques, ces débris sont souvent retirés sous prétexte que les touristes préfèrent des ...
16h47 30  mai
UN HÉRISSON, ça pique énormément
Impossible de se tromper C’est le seul animal dans l’Hexagone à porter des piquants sur le dos. Petit mammifère insectivore aux mœurs nocturnes, le hérisson commun (Erinaceus europaeus) fréquente les lisières de forêt, les bocages, les parcs et les jardins. Il bénéficie d’un statut de protection...
10h26 27  février
Une haie, c’est VRAIMENT UTILE ?
Les haies champêtres ne servent pas seulement à délimiter un espace... À condition qu’ils soient composées d’arbres et d’arbustes variés, adaptés au sol et aux conditions climatiques locales, elles remplissent de nombreuses fonctions. En ville comme à la campagne, oubliez les foins uniformes de...
17h47 13  février
FAIRE le joli cœur
Pour séduire dame oiseau, il faut parfois savoir s’afficher sans discrétion. Chez la frégate superbe (Fregata magnificens), majestueux oiseau marin de plus de 2 mètres d’envergure, les mâles exhibent un volumineux attribut pendant la parade nuptiale. Pour s’attirer les faveurs des femelles, ils...
09h58 28  septembre
D’indésirable à PATRIMONIALE
Interdiction de chasse en 1972, protection légale en 1981, amélioration de l’état écologique des cours d’eau... Depuis plus de 40 ans, les actions menées en faveur de la loutre d’Europe (Lutra lutra) ont permis à l’espèce d’amorcer une lente et fragile recolonisation, avec des effectifs aujourd...
10h44 01  septembre
DES PUCERONS bien traités
Nous n’avons pas inventé l’élevage. Certaines espèces de fourmis le pratiquent avec des pucerons dans une relation à bénéfices réciproques, dite mutualiste.Ces fourmis éleveuses gèrent un cheptel de pucerons : elles les protègent des prédateurs, transportent les femelles prêtes à pondre vers des...
11h12 11  août
Les cornichons DE MER
Leur nom signifie corne de sel... Plantes pionnières, les salicornes ont besoin d’un milieu salin pour se développer : ce sont des espèces dites halophiles, du grec halos, sel et philein, aimer. D’un joli vert tendre pendant leur croissance, elles fleurissent à la fin de l’été, avant de prendre...
14h53 07  juillet
TOUCHER LES AILES d’un papillon le condamne-t-il ?
Quand on touche les ailes d’un papillon, une poudre reste sur les doigts. Il s’agit de microscopiques écailles, qui, disposées comme les tuiles d’un toit, recouvrent une membrane transparente.Ces écailles sont-elles vitales ? Oui et non. Sans elles, le papillon ne meurt pas et peut toujours...
11h25 08  juin
LA SIRà NE des Antilles
Après des semaines de navigation, l’imagination joue des tours. C’est ainsi qu’à l’approche des côtes antillaises, en apercevant et en entendant des lamantins, les marins d’autrefois pensaient découvrir des sirènes. Il faut dire que la femelle de ce placide mammifère marin allaite parfois son...
10h35 21  avril
UN TITAN à moustache gauloise
Avec ses yeux globuleux qu’il peut orienter indépendamment comme les caméléons, ses lèvres charnues dominées par une moustache à la gauloise et ses dents impressionnantes... le baliste titan, ou baliste à moustache Balistoides viridescens, ne laisse pas indifférent. Pouvant atteindre 85 cm...
18h50 17  mars
Une vie de PIQUE-ASSIETTE
Ni feuille, ni racine, ni tige... cette plante cache bien son jeu Présent dans la région méditerranéenne, le cytinet (Cytinus hypocistis) ne se dévoile qu’au printemps avec de jolis regroupements de fleurs jaunes qui émergent au ras du sol, exclusivement au pied de cistes (Cistus salviifolius)....
14h05 09  février
DES LIà VRES bons pour la santé
La ressemblance des deux organes olfactifs qui se dressent sur leur tête avec les oreilles du rongeur leur ont valu le nom de lièvres de mer. Ce sont pourtant des mollusques qui broutent les algues et les herbiers marins. Ils ont l’habitude de ramper, mais nagent occasionnellement à l’aide de...
10h59 27  janvier
Un talentueux chanteur EN VILLE
Assurément l’un des meilleurs chanteurs de nos parcs et jardins. Jusqu’au cœur de nos villes, le chant flûté et mélodieux des merles noirs emplit l’air. Même en hiver, il profite des journées les plus douces pour se faire entendre, dès le lever du jour Cette espèce a montré une réelle aptitude ...
13h32 15  décembre
VOYAGE au centre de la terre
Résultant de l’altération des roches et de la décomposition de la matière organique, les sols forment une mince pellicule de matière meuble à la surface des terres. Taupes, vers de terre, termites, fourmis, larves d’insectes, acariens, collemboles, protozoaires, nématodes, bactéries, champignons,...
15h44 18  novembre
AU BOUT du tunnel
Aqueduc pour le transport de l’eau, gazoducs pour le gaz... Mais connaissez-vous les crapauducs ? Il s’agit de passages protégés, aménagés pour faciliter le déplacement des amphibiens - grenouilles, crapauds, tritons, salamandres... - là ou un obstacle est identifié. L’objectif est de rétablir un...
11h32 27  octobre
Un corail qui n’a pas froid AUX TENTACULES
Contrairement à ses homologues tropicaux, le corail Lophelia pertusa aime les eaux froides, entre 4 à 13 C. On l’observe de 40 à 3 600 m de profondeur dans la plupart des océans, mais il est plus particulièrement présent en Atlantique nord-est. Les récifs buissonnants formés par cette espèce...
16h09 07  octobre
MAOUS costaud
Arborant d’impressionnantes cornes noires brillantes et mesurant jusqu’à 17 cm de long et 22 cm ailes déployées, cet insecte ne passe pas inaperçu C’est le mâle d’un scarabée, qui vit dans les forêts tropicales d’Amérique centrale et des Antilles, y compris en Guadeloupe et en Martinique. Il est...