atlas des actus
    
L’Atelier des poètes
13  novembre     09h18
Au Café des libellules avec Christian Bobin
Jacques Viallebesset    Les vaches ruminent un poème Mon corps s enfonce dans la meule de l Auvergne Clermont Ferrand tes volcans ont troqué leurs tabliers de forgerons contre les bonnets boisés de nourrices dépoitraillées qui donnent à tes habitants un lait noir de
10  novembre     07h36
La matinée . Le plain-chant des hautes terres. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    L arbre penché Technique mixte sur toile X Claude Legrand à Chantal et Claude Dans les couleurs douces d une matinée paisible Avec la brise bleue qui rafraîchit l air pur On s enfonce dans le mystère de la prairie Le coeur léger tapissé de
    07h35
Un voyageur immobile. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Ma parole est un clair torrent intarissable Tant il y a à dire sur les passions monstrueuses Des loups qui dévorent la chair de la raison En humant les fleurs vénéneuses du mal Toutes les routes qui partent du coeur y ramènent C est pourquoi je suis un
27  août     07h35
Initiation. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Vivre est une longue et lente initiation Ou va celui qui oublie le chemin L ombre de chacun repart aux ténèbres La substance des rêves devient cendres Je connais l abécédaire du voyage Dans le labyrinthe de la mémoire Ou s entassent des livres de poussière
24  août     16h16
Expo Pérégrinations avec Gaspard . Moulin Richard de Bas . Ambert
Jacques Viallebesset    Ouvrir Gaspard des montagnes le célèbre roman d Henri Pourrat c est pénétrer dans les contrées de l imaginaire le pays des contes et légendes peuplé de fées et de farfadets des paysages de songes et de rêveries Quoi de plus naturel donc que le
23  août     07h09
Un village ou vivre . Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Peinture de Claude Legrand Qu on me donne l aurore et l espace Un cheval une route l horizon J embrasserai tous les jours le vent Qu on me donne ou vivre un village De tuiles rouges et de mésanges bleues Pour rencontrer des amis de froment Une épaule
22  août     15h16
Poème indésirable. Armand Robin
Jacques Viallebesset    On supprimera la Foi Au nom de la Lumière Puis on supprimera la lumière On supprimera l Âme Au nom de la Raison Puis on supprimera la raison On supprimera la Charité Au nom de la Justice Puis on supprimera la justice On supprimera l Amour Au nom de la
14  août     12h57
Le village enchanté. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Tableau de Claude Legrand Le village enchanté qu habitent les oiseaux Accueille aussi des hommes larges d épaule Des bouviers aussi forts que leurs taureaux roux Aussi doux et tendres que leur écorce est rude Faites pousser en moi des arbres peuplés
    12h56
Robert Misrahi parle du Pollen des jours
Jacques Viallebesset    Jacques Viallebesset poète de l amour et du bonheur L auteur nous offre aujourd hui un recueil de cinquante deux poèmes rythmés comme les semaines d une année Mais son propos n est pas de suivre la lente évolution du temps cosmique ni d illustrer le
07  février     17h09
Thierry Guinhut a lu LE PLAIN-CHANT DES HAUTES TERRES
Jacques Viallebesset    C est avec le concours du peintre Claude Legrand que Jacques Viallebesset publie Le plain chant des hautes terres A la vigueur parfois rude des paysages du Cézallier entre Cantal et Puy de Dôme il faut l accord du verbe et de la peinture emportée
30  janvier     09h46
Pérégrinations avec Gaspard . Claude Legrand-Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Il y a cent ans après qu il eût remporté le Prix Littéraire du Figaro fin Henri Pourrat publiait début le premier tome de son chef d oeuvre Les vaillances farces et aventures de Gaspard des montagnes Le château des sept portes Il faudra
12  novembre     08h23
Les sentinelles du vent . Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Toile de Claude Legrand Le ciel entrouvre ses paupières bleues Sur la croupe verte des montagnes Il est tissé dans l étoffe des rêves Renards et cerfs sont les sentinelles du vent Qui propage dans son sillage vif des senteurs De gentiane amère et de
27  octobre     08h28
LE PLAIN-CHANT DES HAUTES TERRES en librairie C.Legrand, J.Viallebesset
Jacques Viallebesset    LEPLAIN CHANT DES HAUTES TERRES de Claude Legrand et Jacques Viallebesset vient de paraître Le Nouvel Athanor ISBN Prix E Tableaux Poèmes Il est disponible chez votre libraire et sur le site de l éditeur www lenouvelathanor com
    08h25
Critique L’écorce des coeurs . Jean-Pierre Simeon
Jacques Viallebesset    Il y a du feu dans ces poèmes c est désirant sensuel la vie prise à pleins bras et le chant a la pulsation du sang Je crois que ce livre ne ment pas et te ressemble exactement Dans l écriture parfois l afflux de mots engorge le vers et même si cette
    08h24
Le Journal des poètes . Lecture de l’Anthologie Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Jacques Viallebesset rejoint au Nouvel Athanor la collection Poètes trop effacés sous l aspect d un portrait suivi d une anthologie constituée de ses quatre recueils aux beaux titres L écorce des coeurs Le pollen des jours Sous l étoile de Giono Ce
25  août     08h09
Le vin mordu. Luc Bérimont
Jacques Viallebesset    à René Guy Cadou De bas brouillards tremblaient aux vallées de l automne Les chiens jappaient sans fin sur le bord des ruisseaux On entendait rouiller leurs abois dans l écho A des lieues et des lieues sur des pays sans borne Le vent sentait la pierre
20  août     08h14
Malenfance. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Des hommes galopent dans la nuit Debout dans leur manteau d étoiles Traquant les loups de Malenfance Dans la forêt des sortilèges La crinière de leurs chevaux noirs Sont des vagues d écume blanche Ils viennent à la rencontre des hommes Brandissant l amour
17  août     08h39
Lorsque je serai mort. H. Gougaud
Jacques Viallebesset    Qu on me lave de vin lorsque je serai mort que le sang de la vigne envahisse nos veines au jugement dernier qu on amène mon corps parfumé de raisin de menthe et de verveine Femme aux plaisirs humains à la sève des fleurs que ton coeur affamé jamais ne
    08h37
La poésie chantepleure. Jacques Viallebesset.
Jacques Viallebesset    Hissez haut et fort les poutres charpentiers C est la poésie seule qui soutient le monde Le paradis tient dans les paumes de nos mains Ici et maintenant on blesse on viole on tue La liberté pleure dans tous les chants des hommes Le c ur est un moulin
13  août     09h14
Pour saluer Giono 7 . Que ma joie demeure .Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    S il devait venir ce serait une nuit extraordinaire Les touffes d étoiles brillaient avec des racines d or Quand il me montra du doigt la constellation d Orion Je reconnus le professeur d espérance que j attendais La jeunesse c est la passion de l inutile
09  août     09h17
Salut à Gaspard . Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Photo Albert Monier C était ici A la belle bergère Une auberge à la table d amis Ou partager histoires et mots d esprit Accompagnés d un verre de vin amer Avec le Dragon Valentin Gaspard Ne craignait ni bandits ni orages Ils ne manquaient pas de
03  août     09h01
Préface De lumière et de chair E. Soni-Dessaigne .JV
Jacques Viallebesset    En ces temps de perte de repères et de confusion du sens à commencer par celui des mots dans cette société du spectacle ou certains confondent performance et poésie comme d autres que fustigeait Jacques Brel confondaient gymnastique et érotisme
    08h51
ENCORE UN JOUR . Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    Peinture de Claude LEGRAND Odeur d humus et de bruns champignons Des effluves montent de la terre Chaudes comme la toison d une femme Une brise coule fraîche dans les herbes Des gouttes de résine perlent des troncs Qui vont s offrir à la faim des chevreuils
04  juin     07h41
Printemps. Jacques Viallebesset
Jacques Viallebesset    La forge du vent attise les braises du coeur Endormi sous les cendres grises de l hiver Le bélier bondit dans les prairies des constellations Toute une vie secrète palpite sous l humus Une tendresse verte d herbes se déploie Dans les limons fertiles des
01  juin     07h29
Aux modernes - Leconte de Lisle
Jacques Viallebesset    Vous vivez lâchement sans rêve sans dessein Plus vieux plus décrépits que la terre inféconde Châtrés dès le berceau par le siècle assassin De toute passion vigoureuse et profonde Votre cervelle est vide autant que votre sein Et vous avez souillé